Conseil Municipal des Enfants

UN CONSEIL MUNICIPAL DES ENFANTS : POURQUOI ET COMMENT?

 

La municipalité d’Ibos souhaite favoriser la citoyenneté et l’apprentissage à la démocratie de ses jeunes concitoyens. Pour atteindre cet objectif, elle a choisi de créer un conseil municipal des enfants, afin de leur permettre d’être des acteurs de la vie locale et de recueillir leurs idées et leurs avis.

Un conseil municipal des enfants est une instance municipale créée par une délibération adoptée en conseil municipal (le 23 janvier 2013 à Ibos). Il se réunit à plusieurs reprises dans l’année.

Les jeunes élus ont des séances de travail animées par Caroline Maréchal, responsable du local jeunes du centre de loisirs, et des séances de validation et de point d’avancement des projets en présence de Noémie Deutsch, adjointe chargée de la Démocratie Participative et la Solidarité qui fait le lien avec le Conseil Municipal.

 

QUI ?

Les élèves des classes de CM1 et CM2 peuvent se présenter aux élections. Les élus référents et le coordinateur interviennent en classe pour les informer du rôle du conseil municipal des enfants. Par la suite, la campagne électorale est organisée au sein de l’école, puis les enfants vont voter, comme les adultes à la mairie, pour élire leurs représentants. Les enfants sont élus pour un mandat de 2 ans.

Le Maire officialise le Conseil Municipal des Enfants lors de sa première session consécutive aux élections. Les enfants décident ensuite d’une liste de projets pour la durée de leur mandat. Ces projets sont de leur propre initiative, ils sont ensuite proposés au Conseil Municipal qui les valident ou émet des remarques et prévoit les budgets nécessaires.

Le premier Conseil Municipal d’Enfants a été élu en 2013. Son projet phare a été la journée « Mon village propre » qui a été pérennisée par le conseil municipal des adultes.

Depuis 4 autres mandats se sont succédés avec des projets très variés comme l’organisation d’un concours de sculptures en objets recyclés, une collecte de jouets pour les enfants démunis, l’organisation d’un bal des enfants pour lors de la fête du village ou encore l’édition d’une brochure sur le frelon asiatique.